Séances de pratique #1/05/2021

« Regarder profondément les racines des sensations et les accepter »

Méditation guidée

De plus, bhikkhus, un pratiquant est conscient du corps comme corps, quand, grâce à avoir mis de côté les Cinq Désirs, un sentiment de béatitude surgit lors de sa concentration et sature chaque partie de son corps.

De plus, bhikkhus, un pratiquant qui est conscient du corps comme corps, sent la joie qui surgit pendant la concentration saturer chaque partie de son corps. Il n’y a aucune partie de son corps que ce sentiment de joie, né pendant la concentration, n’atteigne.

De plus, bhikkhus, un pratiquant qui est conscient du corps comme corps, éprouve un sentiment de bonheur qui survient avec la disparition du sentiment de joie et imprègne tout son corps. Ce sentiment de bonheur qui naît avec la disparition du sentiment de joie atteint toutes les parties de son corps.

De plus, bhikkhus, un pratiquant qui est conscient du corps comme corps, enveloppe tout son corps d’un esprit clair et calme, rempli de compréhension.

Exercice 10: Guérir avec joie, dans le livre: Transformation et guérison, Thich Nhat Hanh, 2006.

Soutra des Quatre Établissements de l’Attention – Satipatthana Sutta, du Majjhima Nikaya, n°10 (Theravada) sur le site des villages des pruniers

Séances de pratique #24/04/2021

L’art de respirer et d’écouter la pluie

Méditation guidée

Même en tant que jeune garçon, j’ai toujours été enchanté par les tempêtes.

Dans la symphonie de la tempête, j’ai entendu un appel du cœur du cosmos. Je voulais me transformer en palmier Areca ou devenir une branche courbée au vent. Je voulais être un oiseau testant la force de ses ailes contre le vent. Je voulais courir dehors sous la pluie et crier, danser, me tournoyer, rire et pleurer.

Pendant que je chantais comme ça, mes yeux ne pouvaient pas quitter le spectacle majestueux de la pluie, mon esprit était aspiré dans le spectacle majestueux de la pluie, et je me sentais plongé dans le grand concert! Je me sens bien. Je chante une chanson après l’autre. Après cela, il a cessé de pleuvoir, un peu brusquement. J’ai aussi arrêté de chanter. Mes nerfs se sont calmés et j’ai réalisé qu’il y avait encore quelques larmes à mes cils.

Dans le magazine: Fragrant Palm Leaves, No 40, 2017 « Comme si nous nous étions déjà rencontrés – L’enfance de Thay » où Thay a écrit sur la façon dont il a apprécié la pluie à son enfance.

Chanson: La pluie

 Texte & Musique :   Sœur. Annabel Laity

« Parce que l’esprit est libre –
Écouter la pluie
Dégoulinant de l’avant-toit,
Les gouttes deviennent
Un avec moi. « 

~ Dogen

Écoutez : Rain at Thay’s Veranda | Hameau supérieur, village des pruniers

Séances de pratique #17/04/2021

Pratiquer le nouveau départ & Méditation de l’amour

Méditation guidée

«L’écoute profonde, l’écoute compatissante ne consiste pas à écouter dans le but d’analyser ou même de découvrir ce qui s’est passé dans le passé. Vous écoutez d’abord pour donner un soulagement à l’autre, une chance de s’exprimer, de sentir que quelqu’un le comprend enfin.

L’écoute profonde est le genre d’écoute qui nous aide à maintenir la compassion vivante pendant que l’autre parle, ce qui peut durer une demi-heure ou quarante-cinq minutes.

Pendant ce temps, vous n’avez en tête qu’une seule idée, un seul désir: écouter pour donner à l’autre la chance de s’exprimer et de moins souffrir. Ceci est votre seul but. D’autres choses comme l’analyse, la compréhension du passé, peuvent être un sous-produit de ce travail. Mais avant tout, écoutez avec compassion. La compassion »

Thich Nhat Hanh, dans le livre: « Colère – Transformer son énergie en sagesse », 2004.

%d blogueurs aiment cette page :